PASSAGE PAR LE CONGRÈS D’ANTHROPOLOGIE AIBR

18 Oct

Paso por el Congreso de Antropología AIBR

cartel aibr

En juillet j’ai eu la chance de participer au premier Congrès International d’Anthropologie AIBR (Anthropologues Ibéroaméricains en Réseau) à Madrid. J’étais invitée par deux collègues et amies, Ana Lucía Hernández et María Carmen Peñaranda, à présenter mon documentaire sonore Appel en absence lors d’une table ronde sur les relations à distance et les nouvelles technologies de la communication dans les familles issues de la migration. 6 interventions passionnantes et complémentaires.

En julio tuve la suerte de participar en el primer Congreso Internacional de Antropología AIBR (Antropólogos Iberoamericanos en Red) en Madrid. Me invitaron dos compañeras y amigas, Ana Lucía Hernández et María Carmen Peñaranda, a presentar mi documental sonoro Appel en absence (A Distancia) en una mesa redonda sobre relaciones a dictancia y nuevas tenologías de la comunicación en familias migrantes. 6 intervenciones apasionantes y complementarias.

cartel aibre 2

Deborah1(1)

CONGRESO AIBR_descripcion panel1Maria Cristina4

J’en profite pour vous inviter à jeter un coup d’oeil à la thèse de ma collègue Ana Lucía Hernández (en espagnol). C’est le fruit de 3 ans de travail de terrain avec des femmes migrantes gualtématèques autour de la « maternité à distance ». Pour télécharger la thèse au format PDF cliquer sur l’image:

Aprovecho para invitaros a echar un ojo a la tesis de mi compañera Ana Lucía Hernández. Es el fruto de 3 años de trabajo de campo con mujeres migrantes guatemaletcas sobre la « maternidad a distancia ».Para descargar la tesis en el formato PDF hacer clic en la imagen:

cartel-tesis-analu

 

 

 

 

Hernández Cordero, Ana Lucía (2013). Ausencia presentes. Inmigrantes guatemaltecas en Madrid y sus experiencias de maternidad en la distancia.

 

 

Autre recommandation, le film documentaire de María Cristina Carrillo Espinosa (aussi présente lors du Congrés AIBR) sur la Churona, la Vierge du Cisne, vénérée en Equateur qui devenue « la vierge des migrant(e)s ». Cliquer sur l’image pour accéder au site du film (en espagnol).

Otra recomendación, la película documental de María Cristina Carrillo Espinosa (también presente en el Congreso AIBR) sobre la Churona, la Virgen del Cisne, venerada en Ecuador que se convirtió en la « vírgen de los migrantes ». Hacer clic en la imagen para acceder a la web del documental:

cartel-la-churona

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :